Comment devenir avocat sans diplôme ?

Devenir avocat sans avoir obtenu de baccalauréat c’est possible. Le parcours pour y accéder recèle beaucoup d’embûches, mais l’objectif n’est pas impossible. Avec beaucoup de détermination et de motivation de votre part, vous pourrez devenir avocat.

Comment devenir avocat sans baccalauréat ?

La simple capacité en droit donne la possibilité aux non-bacheliers d’accéder aux études de cette matière. Ils peuvent s’inscrire dans l’enseignement supérieur et au bout d’un certain temps, ils peuvent obtenir un diplôme équivalent au baccalauréat, peu importe le diplôme qu’ils ont à condition qu’ils soient âgés de plus de 17 ans. La formation pour l’obtention de ce certificat dure deux ans et les cours se déroulent exclusivement le soir à l’université. L’étudiant doit alors passer deux examens à la fin de chaque année d’études pour pouvoir jouir de son diplôme. Les cours portent principalement sur des cours de droit qui incluent le droit civil, le droit commercial, le droit administratif, le droit constitutionnel, la procédure civile et la voie d’exécution, le droit pénal, la procédure pénale, l’économie politique, le droit social et le droit fiscal.

Quelles alternatives après cette formation ?

Une fois que l’étudiant obtient cette capacité en droit, il a le choix entre plusieurs options. Il peut tout d’abord poursuivre leurs études à l’université de 1re année de licence de droit ou L1. S’il a obtenu une moyenne au moins égale à 15 sur 20 aux examens de la 1ère et 2e année de capacité endroit, il a la possibilité d’entrer directement en deuxième année de licence de droit. S’il ne s’intéresse à aucune de ces options, il peut entrer en 1re année de DUT Carrières juridiques ou de BTS en notariat. Ou pour les plus courageux, les concours de la fonction publique de catégorie B les attendent également.

Mais pour pouvoir intégrer un centre régional de formation à la profession d’avocat, il faut après l’acquisition d’une capacité en droit, poursuivre des études en licence de droit. Une fois le Bacc +3 en poche, il faut encore poursuivre les études et entrer en première année de master de droit. Au même titre que les étudiants qui ont commencé les études universitaires avec un baccalauréat, les titulaires d’une capacité en droit peuvent après le master passer l’examen d’entrée pour prétendre devenir avocats. Dans ce sens, l’Onisep affirme que 50 établissements en hexagone présentent cette formation pour permettre aux étudiants n’ayant pas le baccalauréat de poursuivre tout de même leurs études en droit. Et pour les habitants d’outremer, notez que l’université de La Réunion, l’université des Antilles, l’université de Polynésie française, l’université de Nouvelle-Calédonie disposent toutes de cette formation. Et pour motiver la majorité, les formateurs s’appuient sur l’exemple concret de monsieur Jean-Louis Debré, l’actuel président du Conseil constitutionnel et ancien juge d’instruction a suivi cette formation avant d’obtenir cette place vu qu’il n’a pas eu son baccalauréat.